Velovelo
Português Nederlands 日本語 中文
Español English čeština slovenčina
русский italiano polski norsk
français Deutsch svenska عربي
 
 page précédente
 Envoyer à un ami
 Pour imprimer
 ---> Etape 2 (Lun 9 Fév) : Al Wakra -> Al Khor Corniche (194,5km)



Etape 2 (Lun 9 Fév) : Al Wakra -> Al Khor Corniche (194,5km)

….……… DU SABLE, DE LA SUEUR ET DE L’OR POUR KRISTOFF …….……

Les coureurs du Tour of Qatar ont vécu une journée apocalyptique qui restera sans doute dans les mémoires des suiveurs. La deuxième étape de l’épreuve entre Al Wakra et Al Khor a en effet été balayée par une impressionnante tempête de sable, ce qui n’a pas empêché les ténors d’en découdre.


Après une bataille palpitante tout au long de la plus longue journée du Tour, quinze hommes se sont présentés pour la victoire. C’est le Norvégien Alexander Kristoff qui s’est montré le plus rapide, s’imposant pour la première fois au Qatar. Le lauréat de Milan San Remo 2014 s’empare au passage du maillot Or de leader au général.





Après une première journée à batailler contre le vent à une allure de 35 km/h, les débats allaient être d’un autre acabit lors de la deuxième étape, la plus longue de l’épreuve (187.5kms).



Si le vent soufflait toujours dans la même direction (sud, sud-est), le parcours proposé aux 141 coureurs a cette fois-ci permis de rouler à très vive allure.


Mais dès les premiers hectomètres, après avoir quitté le port de pêcheurs d’Al Wakra, une tempête de sable s’abat sur le peloton.


Dans des conditions apocalyptiques, avec une faible visibilité, et sur des routes balayées par des bourrasques de sable, les équipes de spécialistes se sont tout de même livré une belle bataille dès les premiers kilomètres.


Ainsi le peloton se scinde rapidement, ne laissant en tête que les plus robustes. Un groupe d’une quarantaine d’éléments se retrouve, devant parmi lesquels le Maillot Or Rojas, le tenant du titre Terpstra, le quadruple vainqueur de l’épreuve Boonen, mais aussi Sagan, Cancellara, Kristoff, Blythe et Haussler. Si leur avance atteint rapidement 45’’, le peloton se reforme au km 50. Fin du premier round.


C’est ensuite au tour de cinq hommes de prendre le large au km 51 : Morkov (TCS), Van Avermaet (BMC), Van Zyl (MTN), Wallays (TSV) et Hayman (OGE). L’écart se creuse et les fuyards possèdent 1’10’’ d’avance au km 68, juste avant que le malheureux Wallays ne soit victime d’une crevaison.


Le groupe de quatre prolonge son effort et l’écart grimpe jusqu’à 3’50’’ au km 102. Au premier sprint intermédiaire, remporté par Van Avermaet devant Hayman et Morkov, le peloton pointe à 3’30’’.


Le deuxième round de la bataille royale entre les favoris peut dès lors débuter. Sur une accélération de l’équipe Etixx Quick Step, une quarantaine de concurrents parvient à faire la différence. Ne manquent à l’appel que Kittel (TGA), Wiggins (SKY) et Valverde (MOV). A l’avant, les cinq courageux n’ont plus trop d’espoirs. Ils sont finalement repris au km 123.


Une légère accalmie permet à certains de revenir de l’arrière mais un nouveau coup de bordure permet à 36 hommes de prendre un avantage certain sur un groupe de piégés comprenant notamment Cancellara (TFR), Kittel (TGA), Bouhanni (COF), Valverde (MOV) et Wiggins (SKY). Le deuxième sprint de bonifications (km 157,5) est remporté par Boonen (EQS) devant Maes (EQS) et Burghardt (BMC).


Alors que l’allure s’intensifie, une sélection par l’arrière se dessine. Le premier à lâcher prise est le Maillot Blanc Arnaud Démare (FDJ).


C’est ensuite au tour du leader au général et vainqueur d’étape hier, José Joaquin Rojas (MOV) de céder. Le Maillot Or ne parvient jamais à revenir.


A 25 kilomètres de l’arrivée, il ne reste plus que quinze coureurs en tête : Terpstra, Boonen, Maes (EQS), Sagan, Bodnar (TCS), Stuyven (TFR), Burghardt, Van Avermaet (BMC), Kristoff (KAT), Guardini, Tleubayev (AST), Rowe, Stannard (SKY), Blythe (OGE) et Haussler (IAM).


Le groupe de tête reste compact jusqu’à l’emballage final sur la corniche d’Al Khor. Au terme d’une journée à près de 49km/h de moyenne, Alexander Kristoff, pourtant esseulé, se montre le plus rapide.


Il franchit la ligne devant l’Italien Guardini et le Belge Van Avermaet pour s’offrir son premier succès au Qatar à l’occasion de sa sixième participation au Tour. Vainqueur l’an passé de Milan - San Remo et de deux étapes du Tour de France, le Norvégien de 27 ans s’octroie en plus le Maillot Or de leader au général.


A la veille du contre-la-montre individuel, il possède 1’’ d’avance sur Boonen et 3’’ sur Van Avermaet. Cinquième de l’étape, Boonen s’empare du Maillot Argent par points alors que Peter Sagan, 4ème, prend la tête du classement des jeunes.


………………... Photos©QatarCyclingFederation/Paumer/B.Bade …………………


ClasDosNom PrénomNatEquipe ..Temps Ecart
1. 61 KRISTOFF Alexander NOR TEAM KATUSHA 03h 49’ 51’’
2. 96 GUARDINI Andrea ITA ASTANA PRO TEAM 03h 49’ 51’’ 00’ 00’’
3. 46 VAN AVERMAET Greg BEL BMC RACING TEAM 03h 49’ 51’’ 00’ 00’’

Voir / See full results -> Classements Etape 2 : Al Wakra -> Al Khor Corniche



Résumé vidéo de cette deuxième étape


Suite / Following -> Etape 3 (Mar 10 Fév) : Lusail circuit - Ind time-trial (10,9km)

Haut 









Haut  
 Espace privé   Droits d’auteur-Copyright: Cliquez ici pour lire !