Velovelo
Português Nederlands 日本語 中文
Español English čeština slovenčina
русский italiano polski norsk
français Deutsch svenska عربي
 
 page précédente
 Envoyer à un ami
 Pour imprimer
 ---> Un merveilleux voyage vers les étoiles terrestres


Depuis la nuit des temps, dans le secret des forêts légendaires d’Alsace-Lorraine, se perpétue l’art du verre et du cristal. En cette période de Noël et des fêtes de fin d’année, c’est le moment idéal pour découvrir cet univers magique qui scintille de mille éclats, sous l’appellation aérienne d’Étoiles Terrestres. Autrefois itinérants, les pionniers du verre ont été séduits par les atouts des lieux, avec une abondance d’eau, de bois et de grès, et ont commencé une incroyable saga industrielle.



Niché au cœur des vallées du Parc naturel régional des Vosges du Nord, le premier des trois joyaux à visiter, c’est la Manufacture Saint-Louis à Saint-Louis-lès-Bitche dans le département lorrain de la Moselle à 11 km au sud-ouest de la citadelle de Bitche. Née en 1586, la verrerie du Müntzthal, devient royale sous l’impulsion de Louis XV en 1767, puis se transforme en Cristallerie royale de Saint-Louis en 1781, en maîtrisant les secrets de la fabrication du cristal, alors en vogue en Italie.




Sous la gigantesque halle de verre et de métal, un musée expose sur plusieurs niveaux plus de 2 000 pièces exceptionnelles, démontrant la variété, le savoir-faire et le rayonnement mondial de cette institution. Dans les ateliers voisins de la manufacture on apprécie le travail minutieux de taille, de soufflage, de gravage, de façonnage, de décoration.



Second ravissement, 7 km plus au sud, lors d’une halte à Meisenthal pour plonger dans l’incroyable atmosphère des boules de Noël. Le site immense d’un hectare témoigne de l’épopée verrière qui s’est déroulée de 1704 à 1969 en produisant des dizaines de millions d’objets utilitaires. L’ancienne friche revit depuis autour de trois entités. À commencer par le Centre International d’Art Verrier, où depuis 1999, on assiste en direct et avec des commentaires éclairés, à la conception ancestrale des boules de Noël en verre soufflé, pour parer les sapins. Elles étaient jadis créées dans le village mitoyen de Goetzenbruck de 1858 à 1964 (jusqu’à 250 000 par an). Modernes ou traditionnels, une trentaine de modèles multicolores au design différent est disponible, comme Arti en forme d’artichaut. Voir le reportage de TF1 et celui de l’émission Faut pas Rêver.




Ensuite le musée du verre, fait la part belle aux œuvres d’Art Nouveau, dont le chef de file était Émile Gallé de l’École de Nancy. Avec en complément des créations contemporaines, des expositions sur les décors de chardons et la série insolite et burlesque des Pitres.




Enfin l’impressionnante Halle Verrière (3 200 m2) accueille une rétrospective photographique, une buvette de Noël, ainsi que des concerts et spectacles de prestige (La Rue Kétanou, Murray Head, No One Is Innocent, cirque Kiai ...) dans la Boite Noire 2.0, une scène conventionnée d’intérêt national.


Le dernier fleuron se trouve, seulement 7 km plus loin, dans le département voisin alsacien du Bas-Rhin. avec l’extraordinaire Musée Lalique à Wingen-sur-Moder. Dans ce village où subsiste toujours la cristallerie créée par René Lalique en 1921, on découvre le bâtiment conçu par l’architecte Jean-Michel Wilmotte en 2011. Tout en transparence, il permet d’admirer les yeux plein d’étoiles plus de 650 œuvres magnifiant la diversité de la création verrière et cristallière, de la famille Lalique et de ses successeurs : lustres, vases, bijoux, flacons de parfums, arts de la table ... , emblématique du luxe à la française. De très grandes expositions s’y déroulent comme celle consacrée en 2019 à l’invention du parfum moderne. En attendant la prochaine, pressez vous du 28 novembre 2019 au 5 janvier 2020 au Noël des Animaux, avec des contes merveilleux pour les enfants.




Une destination idéale à explorer à pied, à cheval, mais surtout à vélo, avec ce territoire sauvage comportant un peu de relief qui permet quelques belles ascensions sylvestres, sans toutefois dépasser les 420 mètres d’altitude, entre pays de Bitche et de La Petite-Pierre. Un petit aperçu des quelques 2 500 kilomètres d’itinéraires et de voies vertes de l’Alsace à Vélo, qui vous donnera assurément l’envie de revenir pédaler dans la région.


- Pour en savoir plus : Les Étoiles Terrestres

Nos bonnes adresses


- Restaurants
- Auberge des Mésanges à Meisenthal
- 20 rue des Vergers
- Tél. : 03 87 96 92 28.
- Crista’lion à Wingen-sur-Moder


- 40 rue du Hochberg
- Tél. : 03 88 02 54 04.
- Villa René Lalique à Wingen-sur-Moder



- 18 rue Bellevue
- Tél. : 03 88 71 98 98.
- Château Hochberg à Wingen-sur-Moder


- 2 rue du Château Teutsch
- Tél. : 03 88 00 67 67.
- Hébergements
- Château Hochberg à Wingen-sur-Moder


- 2 rue du Château Teutsch
- Tél. : 03 88 00 67 67.

- Texte et photos : Nicolas Moreau-Delacquis



Haut 









Haut  
 Espace privé   Droits d’auteur-Copyright: Cliquez ici pour lire !